Un drone RACER, qu’est-ce que c’est ?

Des drones qui sont capables d’aller vraiment très vite !

La semaine dernière j’ai eu la bonne idée de proposer à un vieil ami de venir me faire une petite démonstration de son jouet préféré. Il pratique un sport vraiment original qui consiste, à l’aide d’un casque étrange sur la tête, à se déplacer le plus vite possible en condition d’immersion totale avec un engin volant de très petite taille conçu de toute évidence pour la performance.

Bryan est un vrai passionné qui pratique cette discipline depuis 2 ans déjà à raison d’une à deux sorties par jour ! Il faut se rendre compte de la dextérité que cela permet d’atteindre après un tel nombre d’heures en exercice. Il utilise pour assouvir sa passion dévorante en utilisant un drone d’un type un peu particulier que l’on trouve sous la dénomination de DRONE RACER et qui permettent de faire des accélérations défiant l’entendement, (tout à fait impossible de comparer cela avec celle d’un véhicule conventionnel) et des vitesses de pointes qui atteignent facilement les 140 km. Ces machines sont capables d’émettre un signal vidéo SD qui se propage jusqu’à 300 mètres environ, ce qui permet de se lancer dans des courses de pilotage et de vitesse à plusieurs sur une surface relativement confortable. La radiocommande permet quant à elle de contrôler le drone sur une distance qui peut atteindre les 1.5 km et il existe même des émetteurs d’une portée de 80 à 100 km. Le rêve à portée de mains…

Je vous offre ci-dessous une interview vidéo qui nous montre dans le réel, le comportement agressif de ces engins diablement agiles !

Le drone racer FPV pour (First Person View) commence à se populariser un peu partout et permet de former quelques clubs ici et là. Bryan propose des rencontres de passionnés chaque jour à 12h sur un terrain dégagé aux abords de l’EPFL (Ecole Polytechnique de Lausanne)

J’en profite pour vous montrer une autre vidéo réalisée quelques temps après avec Bryan également.

Si vous désirez vous procurer un drone RACER je vous propose un lien ci-dessous, il vous suffit de cliquer sur l’image.

Vous pouvez retrouver Bryan sur son site de prises de vues aériennes pros à cette adresse – Rien à voir
Sa chaîne youtube ici – DEXTOR FPV

Vous pouvez aussi vous abonner à ma chaîne Youtube pour être informé rapidement des dernières vidéos.

Comme toujours, je vous invite à partager cet article avec vos amis, cela me ferait le plus grand des plaisirs 🙂

Transcription du contenu de la vidéo

DRONE FPV RACER interview, démo de pilotage et prises de vues aériennes

(00.00.32) à (00.06.26)
Greg
Alors Salut c’est Greg, aujourd’hui je vais vous présenter un ami qui s’appelle Bryan.

Bryan
Salut à tous

Greg
Ouais

Bryan
Bonjour à tous (rires)

Greg
Donc Bryan est complètement fondu, passionné, exagératoire de drone, mais pas n’importe lesquels, c’est des « speed Racer », c’est bien comme ça qu’on les appelle ?

Bryan
Ça s’appelle des « Racers » tout court

Greg
Alors montre, on essai de montrer.

Bryan
Des quads, des quads racer.

Greg
Donc c’est pas très gros, c’est pas très gros, mais alors ça cartonne en termes de vitesse donc là tu es sur un modèle qui, qui peut atteindre les combien de kilomètres/heure ?

Bryan
Alors là on est sur un vieux châssis qui date de une année en arrière. On arrive à des vitesses de 120 km/h facilement.

Greg
120 km/h, OK.

Bryan
Ouais, voilà ouais. Donc on tourne en 4 S, donc ça fait 16,8 volts, on a des moteurs 2300KV, ça parle pas grand-ch, à grand monde hein, mais.

Greg
Ouais, attend je vais essayer de montrer alors le moteur. Là je ne sais pas si on le voit. Tu as une, une caméra qui est inclinée, parce que ces petites bêtes sont censées être toujours vachement inclinée vers l’avant puisque elles, elles foncent comme des brutes. Voilà, donc on voit bien un petit peu la constitution de la machine. Donc là on a les, on a les petits circuits électroniques qui sont un petit peu sous la batterie, au milieu du drone. Donc là-dedans tu as un petit peu un cumul de plein de trucs, il y a le…

Bryan
Alors ici on a plaque, la première plaque c’est la plaque de distribution, c’est la plaque qui va nous distribuer toute l’énergie dans le drone, ainsi que dans la caméra, dans le transmetteur vidéo, enfin il distribue l’énergie intégralement partout. Et juste au-dessus ici, la deuxième plaque ça c’est, c’est le cerveau de notre drone, c’est le contrôleur de vol qui là est une F4 heu chinoise à 23 $ et qui fonctionne très bien, voilà.

Greg
OK. Alors ici tu as une antenne, je pense que c’est une antenne qui a une bonne portée, toi tu en général, c’est quoi un petit peu les portées de ces trucs.

Bryan
Alors, alors on a deux antennes, on a deux types d’antennes, on an ces deux-là qui sont là derrières qui servent juste à la réception radio et on a celle-ci la grosse orange qui est la réception vidéo en 5,8 GHz et on a des distances de, on va dire 3-400 mètres en ligne droite et de rayon, voilà. Donc en Suisse, on est limité à 25 milliwatts, il faut le dire.

Greg
OK, d’accord. Alors moi, j’ai vu sur un site heu une fois de type aliexpress ou je ne me rappelle plus très bien quoi. Et il me semble qu’il y a des antennes qui peuvent permettre d’aller jusqu’à 80 kilomètres…

Bryan
Ah oui, oui tu peux aller jusqu’à 100 km faciles.

Greg
Tu peux aller jusqu’à 100 km donc ça donne une idée de la capacité de ces trucs. Bon après il faut avoir l’autonomie pour y parvenir.

Bryan
Il faut avoir l’autonomie, puis s’il vole comme moi, il faut avoir l’autorisation aussi hein.

Greg
Ouais, bah alors parle-nous un petit peu de l’autonomie…

Bryan
(Rires) alors, heu c’est vite vu, niveau autonomie on a des batteries heu avec une grosse décharge, du 75 C et en 1500 mAh, donc on vole environ si on vole doucement on peut aller jusqu’à 4 voir 5 mn maximum.

Greg
4-5mn.

Bryan
Mais en vol standard on est à plus hein, 2 mn 30 voire 3mn maximum de vol, voilà.

Greg
Voilà, donc 2mn à peu près à 100 à plus de 100 km/h, donc ça, ça déménage pas mal.

Bryan
Voilà, exactement.

Greg
Puis alors, vous avez remarqué un autre truc heu il a un espèce d’accoutrement heu sur la tête.

Bryan
(Rires) voilà.

Greg
Attend on va montrer l’accoutrement alors c’est quoi ? C’est c’est des antennes de, d’insectes, c’est pour transmettre jusqu’à la lune ?

Bryan
Alors ça c’est, alors ça, c’est juste la réception vidéo, parce qu’on a une antenne ici qui est omnidirectionnelle et là bidirectionnelle, enfin multidirectionnelle, ce qui nous sert justement à, à à pas avoir d’interférence et à pouvoir passer derrière les arbres sans avoir une coupure vidéo. Tout simplement, voilà.

<script async src=”//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js”></script>
<!– Gregdesign adaptable –>
<ins class=”adsbygoogle”
style=”display:block”
data-ad-client=”ca-pub-4733995704264150″
data-ad-slot=”2609323190″
data-ad-format=”auto”></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

Greg
OK. Génial bon bah alors on va heu, on va essayer ce petit jouet, donc toi tu as une bonne expérience de ça, tu voles depuis combien de temps ?

Bryan
Oh moi ça fait 2 ans à peu près que je vole tous les jours.

Greg
Donc il vole tous les jours depuis 2 ans, donc là il a pas intérêt de se planter devant nous, parce qu’on va vraiment le prendre pour un minable. (Rires)

Bryan
(Rires) ouais là, ça a 100 km/h, quand tu vois un arbre, des fois c’est déjà trop tard. (Rires)

Greg
Ouais c’est ça, donc tu voles des fois aussi en forêt ou bien parce que je sais qu’il y a des prises de, de racer dans les forêts ?

Bryan
On vole partout. Absolument partout.

Greg
Il y a des compétitions, des trucs ?

Bryan
Oui, alors il y a des compétitions qui sont organisées, il y en a une le 21 mai qui est organisé à La-Chaux-de-Fond.

Greg
OK.

Bryan
Ce sera certainement la première en Suisse de cette, de cette année hein. On en a déjà une, deux, trois l’année passée, je crois. Et heu nous aussi on va en organiser une avec les PFL, on ne sait pas encore quand, on ne sait pas encore où, on peut juste dire que ça sera vers septembre.

Greg
D’accord.

Bryan
Voilà, rien n’est officiel pour le moment.

Greg
D’accord, donc là on est heu, on est en Suisse, on a un un spot d’ailleurs magnifique pour heu, pour s’amuser cet après-midi.

Bryan
Voilà.

Greg
Heu donc toi tu parlais de les PFL pour ceux qui ne connaissent, qui sont peut-être, je ne sais pas en France, etc., bien que ce soit quand même assez renommé, c’est heu… l’école Polytechnique Fédérale de Lausanne. Donc toi tu as un espèce de club ou un truc comme ça ?

Bryan
Alors on a un team, ouais on a team, c’est un groupe Whatsapp qu’on a, qu’on a créé il y a à peu près une année en arrière. On est une vingtaine de de membres, donc c’est tout des membres heu on va dire officieux, puisqu’on ne paie pas de cotisation, donc c’est vraiment à l’arrache, c’est une bande de copains, on est une vingtaine là-dedans, on s’appelle le team FPVM, pourquoi FPVM ? Parce que c’est First Person View du Midi, vu qu’on se voit tous les jours à midi.

Greg
OK.

Bryan
Et voilà.

Greg
Alors là pour ceux que ça intéresse, je mettrais, toi tu n’as pas de site ?

Bryan
Alors moi j’ai un site, mais c’est rienavoir.ch, mais ça, c’est le site pro pour la prise de vue aérienne, sinon j’ai une chaîne YouTube qui s’appelle Dextor FPV.

Greg
OK.

Bryan
Donc il faut t’abonner, si tu vois des vidéos, tu vois les pouces, compte-rendu.

Greg
Absolument ouais et alors tu tu peux mettre des pouces sur les siennes, tu peux aussi mettre des pouces sur les miennes.

Bryan
Surtout aussi sur les siennes ouais.

Greg
Alors moi je mettrais le lien aussi de ta chaîne YouTube, sous heu sous la description de cette vidéo et puis comme ça bah vous avez qu’à aller voir un petit peu ces monstres performances, de ces supers petites machines ultra-agressives comme on les adorent hein.

Bryan
Bien sûr. Exactement.

Greg
OK. Bah on va se mettre, on essaiera de filmer un petit peu donc bon la machine elle-même j’aurais du mal à la suivre évidemment parce que de un, déjà elle est pas grande et en plus elle, elle file de tous les diables. Mais par contre j’essaierais de prendre un petit peu de de prise de vue intérieure, on va, on aura aussi une GoPro donc on pourra la raccorder, on pourra un petit peu…

Bryan
Dans la prise de vue, ouais, on a la prise de vie de vue GoPro et des verres.

Greg
OK super.

Bryan
Parce que les verres c’est le retour directement dans les lunettes, on filme ce qu’on voit en fait.

Greg
OK, donc je vais essayer de vous filmer tout ce que je peux et ne vous inquiétez pas, quoi. OK cool.

Bryan
On y va, c’est parti.

Greg
C’est bon.

 

(00.12.13) à (00.14.41)
Greg
Donc là tu peux nous dire à peu près combien de temps il faut pour acquérir déjà des, des bonnes compétences pour pouvoir se faire un petit peu plaisir comme heu, donc pas autant que toi, mais disons déjà se faire bien plaisir.

Bryan
Alors. Il y a quelque chose de simple à savoir c’est que, quand maintenant tu veux t’acheter un drone, la seule chose à savoir c’est il y a tout type de drone pour tout type d’utilisation, voilà. Tout simplement, donc première chose à faire c’est de se dire qu’est-ce que j’ai envie de faire. C’est vraiment la, la question essentielle à se poser et cette question-là va te permettre de choisir ton drone par rapport à ce que toi tu es envie de faire, voilà tout simplement. Ouais heu en drone heu tu en as tous les prix, tu en as toutes les dimensions, tu en as, il font tout ce que tu as envie sauf le café (rires).

Greg
Ouais (rires), mais là les, le le modèle que tu as, pour arriver dans une configuration qui est un petit proche de celle-ci, où tu as un casque heu… et un retour, un bon retour vidéo, une bonne commande et heu, c’est c’est quelle gamme de prix ?

Bryan
Ah bah ça heu… Alors sur un, sur un appareil comme ça en prix heu, si tu l’achètes toi-même sur internet et que tu le montes toi, tu en as environ pour heu 300 balles.

Greg
300 balles, OK.

Bryan
300 balles que la machine, sans la batterie, sans la GoPro, sans la télécommande, sans rien. Après heu si nous on te le fabrique, ça va être un peu plus cher évidemment.

Greg
Ouais, d’accord.

Bryan
Donc voilà, mais disons que si maintenant tu as 40 ans, ça sera plus compliqué à piloter que si tu en as 12. Tout simplement pourquoi, c’est parce que les anciens ils ont pas cette petite connexion dans le cerveau ou ils arrivent pas à se dire ah voilà, la machine va comme ça, alors il faut que j’aille comme ça, il faut que je bouge ce bouton-là. C’est les en, les jeunes maintenant ils ont avec les les jeux vidéos et tout ça, ils vont beaucoup plus.

Greg
C’est instinctif quoi.

Bryan
Voilà c’est instinctif et nous même quand on s’explique des fois, les figures qu’on fait et qu’on découvre. On n’arrive pas à les expliquer, même en les montrant comme ça tu fais ça, tu vas comme ci, comme ci, comme ça, on n’arrive pas à les expliquer parce que c’est intuitif.

Greg
OK.

Bryan
Voilà, tout simplement. Et pour acquérir un pilotage comme ça il faut, il faut où en tout cas 150 h de pilotage.

Greg
150 h ouais.

Bryan
Ah minimum.

Greg
OK.

Bryan
Minimum du minimum. Donc voilà t’en as qui arrive, qui arrive à les piloter à vue, d’autres avec les lunettes, d’autres qui arrivent pas à vue, parce que ils ont jamais fait d’aéro, ils connaissent pas, ils savent pas comment ça se passe. Donc ouais 150 h à peu près. Mais ça vient tout seul parce que c’est du plaisir, simplement.

Greg
(Acquiescement) ça marche. Bon cette fois on va se faire une cession heu, comment t’appelles ? Une cession rotative où heu l’idée et là le principe c’est de nous tourner autour à très haute vitesse, donc je vais essayer de la suivre hein, je pense que ça va pas être facile, mais, en tout cas. Ouais ?

Bryan
Si tu vas pouvoir. Ouais ouais tu vas pouvoir.

Greg
OK.

 

(00.17.15) à (00.17.40)
Greg
Là ta portée à toi maintenant avec cette machine, c’est combien ?

Bryan
Ah bah je suis arrivé à aller, alors elle est mise sur radio, je peux aller jusqu’à 2 km, mais on le fait bah tu montes la puissance en fait du routeur.

Greg
Ouais.

Bryan
Mais tu peux aller jusqu’à 700 m enfin en ligne droite.

Greg
Ça va vite hein 700 m avec une machine comme ça, c’est vite hors de portée hein ?

Bryan
Oh ouais.

Greg
Déjà à la vidéo, on voit que on a des petits interférences.

 

(00.21.20) à (00.21.39)
Greg
Attend tu vas, tu vas nous expliquer ce que tu vas faire là, tu vas faire ce qui s’appelle un ?

Bryan
Un Full Throttle.

Greg
Un, un décollage, ouais, mais un décollage que tu n’as pas l’habitude de faire des décollages.

Bryan
En Full Throttle. Voilà un peu plus violent.

Greg
OK, alors attends.

Bryan
On décolle c’est OK ? C’est bon ?

Greg
Ouais c’est bon.

Laissez un message :)